Soutenance de thèse de Léo Muelle, 28.11.2022 : “Discours et technographismes sur les réseaux sociaux”

Discours et technographismes sur les réseaux sociaux : identité, sociabilité et visibilité. Étude français-anglais

Thèse dirigée par Marie-Anne PAVEAU et Agnès CELLE

Présentée et soutenue publiquement le 28 novembre 2022

Devant un jury composé de :

  • Maude BONENFANT, Professeure, Université du Québec à Montréal
  • Emmanuel CARTIER, Maître de conférences HDR, Université Paris 13
  • Agnès CELLE, Professeure, Université Paris 7
  • Laure LANSARI, Maîtresse de conférences HDR, Université Paris 7
  • Marie-Anne PAVEAU, Professeure, Université Paris 13
  • François PEREA, Professeur, Université Paul-Valéry Montpellier 3
  • Joanna THORNBORROW, Professeure, Université de Bretagne Occidentale
Résumé

Cette thèse porte sur la multimodalité des discours numériques et principalement le rapport texte-image sur les réseaux sociaux du Web 2.0. Elle discute plus généralement de la condition des technographismes — marqueurs du rapport texte-image dans le discours — au sein de la langue, mais aussi des problèmes éthiques, technologiques et méthodologiques qui leur incombent. Le travail s’inscrit dans le domaine de l’analyse du discours et plus précisément l’analyse du discours numérique. Diverses théories de l’analyse de discours anglaise et française sont explorées afin d’appréhender de façon pertinente la multimodalité du discours numérique. L’objectif de cette recherche est de comprendre la manière dont le discours numérique se construit et sa dimension pragmatique : quel rôle ont les technographismes et pourquoi sont-ils souvent privilégiés au discours verbal ?

Un corpus de publications multimodales anglaises et françaises a été constitué en respectant diverses contraintes méthodologiques et regroupe un nombre important de technographismes empruntés à quatre terrains numériques préalablement sélectionnés. Des analyses qualitatives sont menées en considérant leur dimension syntaxique, sémantique, sémiologique, énonciative et pragmatique. Complémentairement, des analyses contrastives d’exemples analogues sont effectuées afin de comprendre l’influence de la langue et de la culture sur la construction des technographismes et de leur contenu sémantique. Par ces approches, cette thèse démontre que les technographismes ont redéfini la perception de la langue écrite telle qu’elle était à l’ère pré-numérique. L’image devient un élément structurel du discours numérique et non plus un composant périphérique du discours verbal : le processus d’iconisation du langage pousse à repenser les approches théoriques du discours dans les environnements plurisémiotiques tel que le numérique et cette recherche tente de poser les fondements de cette transition linguistique.
Mots-clés :
 analyse du discours numérique, corpus numérique, multimodalité, technographisme, analyse contrastive, énonciation



Citer ce billet
Marie-Anne Paveau (2022, 14 décembre). Soutenance de thèse de Léo Muelle, 28.11.2022 : “Discours et technographismes sur les réseaux sociaux” Technologies discursives. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/uoxz

Marie-Anne Paveau

Enseignante-chercheuse en analyse du discours à l'université Paris 13

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. Tehe dit :

    Félicitations cher docteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search